Question?
Quel pourcentage de nos ordures provient des milieux de travail?
Réponse...
Quoi de neuf?
FAQ
Plan du site
Nous joindre
MRC
Partenaires
Quoi de neuf?
L'Écopatrouille 2017: sur le terrain plus que jamais!
Vendredi 2 Juin 2017 (Communiqué)

La MRC de Sept-Rivières est fière de procéder au lancement de son Écopatrouille 2017 et de dévoiler les nouveautés de sa 12e campagne de sensibilisation.

Une équipe gagnante
Cette année, deux responsables de secteur se diviseront les tâches de coordination au lieu d’un seul chef d’équipe. Ainsi, Tania Bond (5e année au sein de l’Écopatrouille) et Rose Senneville (6e année) seront respectivement en charge du travail des équipes de Port Cartier et de Sept-Îles/Uashat mak Mani-utenam.

Un total de six nouveaux écopatrouilleurs réaliseront le travail de terrain durant 11 semaines soit Abdias, Christophe, Morgane, Myriam, Nathan et Roxanne. Avec leurs bagages académiques et personnels diversifiés, cette équipe est fin prête à relever ce défi grâce à une formation complète et variée de deux semaines.

De plus, quatre apprentis-écopatrouilleurs joindront les rangs du groupe à compter du mois de juillet, soit deux issus de la communauté de Uashat mak Mani-utenam et deux de la collectivité septilienne. Les postes d’apprentis permettent d’assurer la relève de l’équipe tout en axant les efforts sur la couverture de la campagne résidentielle.

Maintien des activités à succès
Au fil des années, l’Écopatrouille a constaté l’efficacité de son travail de terrain et maintient donc ses interventions directes avec la population, parfois sous de nouvelles formes. Environ 6 000 citoyens seront sensibilisés directement aux bonnes pratiques, grâce notamment aux visites dans les milieux de travail. Elle poursuit aussi d’autres activités à succès, telles que les animations lors des évènements populaires de même que les chroniques dans les médias.

Nouveautés 2017
Nouvelle formule pour les visites résidentielles
Cet été, les citoyens auront la chance d’accueillir de nouveau l’Écopatrouille à la maison. En effet, après plusieurs années concentrées dans les milieux de travail, l’Écopatrouille revient en force au niveau du porte-à-porte résidentiel. Les écopatrouilleurs vont sillonner la MRC à vélo pour faire la promotion des écocentres et des sites de dépôt situés partout sur le territoire de la MRC. C’est avec une carte explicative bien illustrée qu’ils vont amener les résidents de la MRC vers une meilleure gestion des leurs encombrants, résidus domestiques dangereux et autres matières ne pouvant pas prendre la voie des bacs résidentiels. Un total de 1 500 visites est prévu cette année sur ce thème spécifique. Les équipes terrain vont également être présentes pour recueillir l’opinion des citoyens concernant les projets des municipalités de manière à établir un portrait juste des habitudes et des perceptions de la population.

Activité jeunesse inédite
Environ 1 800 jeunes attendent la visite des écopatrouilleurs dans leur classe cette année. Huit ateliers sont offerts aux élèves et enseignants sur des thèmes variés, tels que la lutte aux dépotoirs clandestins, le compostage, etc. Cette année, la MRC de Sept-Rivières est très heureuse de dévoiler « Les Aventures de Merline l’élyme » dans le cadre d’une activité spéciale organisée à la Pointe de Moisie. Il s’agit du 5e tome de la collection L’heure du conte écologique. Cette histoire raconte la vie de Merline, une élyme des sables, qui se retrouve bien loin de sa famille suite à un rude hiver. Grâce à ses amis et son astuce, elle saura protéger sa dune et se construire un nouveau foyer. L’érosion côtière et les changements climatiques sont donc les nouveaux thèmes abordés par les écopatrouilleurs auprès de la clientèle jeunesse. Près de 400 élèves sont attendus pour cet atelier inédit en milieu naturel. Cette activité spéciale est réalisée grâce à un partenariat avec le Conseil régional de l’environnement de la Côte-Nord et découle des interventions liées à leur projet Préservons la Pointe de Moisie.

Projet spécial sur l’eau potable
L’économie d’eau potable est l’un des défis municipaux de l’heure. La Corporation de protection de l’environnement de Sept Îles en partenariat avec la Ville de Sept-Îles et la Ville de Port-Cartier réalisent un projet spécial impliquant l’Écopatrouille. Deux apprentis-écopatrouilleurs seront justement dédiés à compter de juillet à une vaste tournée de sensibilisation sur ce thème. Une trousse complète d’information avec outils pratiques sera remise à chaque ménage rencontré. Ce projet vise la visite de 2 000 foyers.

Visites dans les milieux de travail
Quant aux activités dans les industries, commerces et institutions, un programme d’accompagnement des organisations en trois étapes (diagnostic, formation et attestation de performance ICI on recycle!) sera mis en œuvre sur le terrain. L’offre de formation est d’ailleurs déjà disponible. Un total de 350 entreprises et organismes bénéficieront de ces services professionnels et gratuits.

Rappelons que l’Écopatrouille est un projet découlant de la mise en œuvre du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) révisé 2016-2020 visant notamment à réduire de 25 % l’enfouissement de nos matières résiduelles. Au total, le travail de l’équipe de sensibilisation contribue activement à la réalisation de 20 des 50 mesures prévues au plan d’action du PGMR.

Ce projet est rendu possible grâce à l’implication majeure des membres fondateurs, soit la MRC de Sept-Rivières, la Ville de Port-Cartier et la Ville de Sept Îles. L’Écopatrouille souligne également le soutien fidèle d’Aluminerie Alouette, d’Innu Takuiakan Uashat mak Mani-utenam et de la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles et remercie l’ensemble de ses partenaires pour leur mobilisation. L’édition 2017 de l’Écopatrouille représente un budget total de près de 160 000 $ dont près de 90 000 $ en masse salariale.


-30-




Source :    

Caroline Cloutier
Conseillère en environnement et développement durable
MRC de Sept-Rivières
418 962-1900, poste 3226
caroline.cloutier@mrc.septrivieres.qc.ca
www.ecopatrouille.org